Les températures franchement hivernales de ces dernières semaines vous ont à peine chatouillé ? Alors vous êtes prêts pour passer à l’étape suivante, la cryothérapie.

Que vous soyez sportif occasionnel, madame tout le monde ou que vous courriez un marathon par mois, chacun peut en tirer des bénéfices !

Le froid c’est quatre propriétés générant des bienfaits immédiats pour votre corps :

  • Antalgique (diminue la douleur).
  • Anti-inflammatoire (lutte contre l’inflammation et l’œdème).
  • Vaso-moteur (stimule la circulation).
  • Action hémostatique (diminue le saignement).

La “bombe magique” est donc bien plus qu’un simple mythe ! Et dans sa version hardcore cela donne une séance de cryothérapie. L’idée c’est de glisser son corps, ou une partie, à des températures pouvant aller jusqu’à -190 degrés et ce pendant quelques minutes : le rapport temps / bénéfices est imbattable !

Aussi surprenant que cela puisse paraître, la cryothérapie est complètement indolore et certains diront même agréable puisque l’exposition au froid intense génère une sécrétion d’endorphines, hormones du plaisir…S’en suit une récupération accélérée après effort et une élimination rapide des toxines. Vous vous sentirez donc mieux après qu’avant, vous dormirez mieux et diminuerez votre stress.

Avant de vous jeter tout entier dans votre congélateur, voici quelques lieux bien plus recommandables où vous serez encadré par des professionnels:

Cryobox dans le 8ème arrondissement de Paris, fait assez rare pour être souligné, vous pourrez ici entrer intégralement (tête incluse donc) dans une chambre froide et les bénéfices sont encore plus grands.

Pole Cryo dans le 1er arrondissement de Paris, l’accueil y est chaleureux et vous pourrez bénéficier de l’expertise et des conseils pointus d’une équipe professionnelle et à l’écoute. Cadre raffiné.

Cryofast, dans le 17ème arrondissement de Paris, présent depuis 2016 à proximité de la place des Ternes, ce lieu vous propose un cadre professionnel pour faire récupérer votre corps au plus vite.

Combien de séances ?

  • En cas de blessure et si celle-ci est récente, vous pouvez effectuer jusqu’à deux séances par jour. Au fur et à mesure des améliorations, vous n’en ferez plus que deux à trois par semaine.
  • Pour de la préparation à l’effort type marathon, une séance par semaine est optimale.
  • Côté récupération, une séance après un effort important est salvatrice.
  • Pour les sportifs plus occasionnels et en fonction des besoins de votre corps d’une session toutes les deux semaines à une session par mois.

Leave a Response

%d blogueurs aiment cette page :