« Ce n’est pas parce que le mental ne se voit pas qu’il ne se prépare pas ».

C’est votre résolution de la rentrée. Faire plus de sport. Vous vous êtes même fixé un défi, courir un semi-marathon, voir même le marathon ?

Avant de vous lancer dans l’aventure, vous devez penser à votre préparation aussi bien physique que mentale puisque le travail sur votre mental est primordial pour réussir une épreuve. Selon des sources de Neuroscience, l’imagerie mentale à elle seule permet de gagner jusqu’à 22% de force musculaire sans entraînement physique !

Nous vous proposons quelques conseils sur comment travailler votre préparation mentale avant une grosse épreuve :

“Concentrez vous sur les solutions, pas sur les problèmes”

Apprendre à gérer son stress  :

Le stress est souvent perçu comme quelque chose de négatif, c’est une idée reçue. Si celui ci est contrôlé il peut même devenir un avantage. Il peut venir de soi avec différentes pensées, ou bien de l’extérieur avec des éléments distracteurs : La foule, les concurrents, la météo… Souvent, avant une épreuve, le stress s’accapare tout notre corps et même notre esprit : il peut être physique, émotionnel ou mental. Pour pouvoir apprendre à le gérer, il faut commencer par savoir quels sont les effets qu’il a  sur soi : On ne dort plus, on ne mange plus, on remet en question nos capacités…

Suis – je prêt ? Ce n’est pas trop tôt pour se lancer ? Et tant d’autres questions qui viennent semer la panique. Mais le stress c’est aussi d’autres désagréments qui s’en prennent directement au physique : mal de ventre, le coeur qui se met à battre plus vite… Ces effets peuvent nuire à nos capacités et personne n’a envie de ne pas parvenir à ses objectifs à cause d’un petit détail qui peut se travailler.

Mais comment ?

C’est avant tout un travail sur soi et sur son mental. Évidemment, la préparation physique avant une épreuve est primordiale, mais elle n’est rien si le mental ne peut pas suivre. Quand le corps fatigue et cherche à renoncer, c’est dans le mental qu’il faut puiser la force pour continuer. Si un coureur se concentre sur sa préparation physique et en oublie sa préparation mentale, qui va porter ses jambes quand elles seront trop lourdes pour vouloir continuer ?  

On a trouvé pour vous plusieurs techniques pour préparer son mental, bien sûr, celui ci peut se travailler au fur et à mesure des épreuves sportives, mais on voit plus loin :

L’imagerie mentale : 

L’imagerie mentale est une technique qui vise à mettre en œuvre les ressources de l’esprit, de l’imagination et de l’intuition pour améliorer ses performances.

Elle consiste à créer ou à recréer une expérience, une situation, un geste dans sa tête. Tous les sens peuvent être associés, le but est de créer une imagerie mentale qui consiste à créer de images visuelles. Le fait d’imaginer un geste permet d’en améliorer la réalisation.

Pensez à  bien vous préparer :

  • Regardez où se trouve le lieu de l’épreuve, préparer son trajet : le temps, les transports si c’est le cas.
  • Mettre en ordre ses affaires, vérifier qu’on a rien oublié, prendre de quoi se sustenter et s’hydrater.
  • Vérifier que l’équipement est en bon état pour éviter les mauvaises surprises.
  • Si vous avez à réaliser un parcours durant votre épreuve, prenez le temps de vous l’approprier : regardez le, cherchez les difficultés et aussi les passages qui peuvent vous avantager.
  • Gérer la peur de l’échec et la peur de gagner : se donner le droit de réussir !  Se concentrer avant tout sur l’épreuve et l’objectif visé.
  • Mettez vous dans votre bulle et essayez de penser à autre chose : aller se promener, écouter de la musique :  s’aérer l’esprit.
  • L’estime de soi : Ne vous sous – estimez pas ! Si vous en êtes arrivés là c’est bien pour une raison, soyez fier de vous, de ce que vous avez accompli et de ce qu’il reste à accomplir.

Pour réussir un sportif a besoin d’un entraînement physique mais aussi d’un entraînement mental, lui permettant de gérer son stress et tous les éléments distracteurs pouvant nuire à ses capacités.

Vous avez toutes les clés en main  pour réussir, à vous de jouer !

“Lorsqu’on fait un effort, on s’aime.” 

Leave a Response

%d blogueurs aiment cette page :