Il est indéniable qu’avec ce temps et pendant cette période de l’année, on préfère se nicher sous un plaid avec un bon chocolat chaud que d’enfiler ses baskets pour une séance de sport !

Mais grâce à nous aujourd’hui, on vous montre pourquoi le sport n’est plus cette douloureuse corvée mais bien un réel plaisir, avec chaque contrainte, sa solution technologique !

– Vous rêvez de gérer une pose de Yoga digne des plus grandes instagrameuses mais vous avez l’air d’une mante religieuse dès que vous tentez un mouvement ? Ce pantalon de Yoga dirige vos gestes en douceur.

– Vous aimez jouer au tennis mais détestez ramasser vos balles ? Ce robot le fait à votre place.

– Vous auriez bien besoin d’un coach qui viennent vous entrainer chez vous mais l’idée de transpirer devant un autre humain vous horripile ? Ce miroir connecté vous donne des instructions en direct et vous encourage.

Depuis quelques années, un nombre incalculable d’applications ont vu le jour sur nos stores, offrant la possibilité de traquer nos pas, nos coups de pédales, nos mouvements de bras, bref toute activité générant la perte de calories. Au-delà du côté Big Brother, cela permet d’avoir une idée de nos activités et même de se comparer entre amis. En effet, les applications de type Strava, Nike +, Runtastic, vous font gagner des points, vous mesurent à vos proches et même parfois divulguent certaines informations confidentielles… Pendant ce temps là, qui récupère toutes ces données ? Les marques évidemment ! Elles se nourrissent de nos datas pour améliorer nos expériences sportives :

– Dans les magasins Asics par exemple, il est possible de courir sur un tapis de course avec des capteurs aux pieds, permettant d’établir un diagnostic aussi complet que chez un podologue. Cette opération est offerte à condition que cela débouche sur un achat de chaussures dans la boutique.

– Décathlon, de son côté, récolte le maximum de data après un achat. Pour chaque produit acheté, les clients possédant une carte de fidélité sont contactés par email afin de remplir un questionnaire. La marque identifie également tous les commentaires faits sur le site et une réponse est apporté par le responsable produit correspondant. Leur but étant de recueillir les retours clients sur les produits afin d’identifier les axes d’amélioration. La marque s’engage à améliorer ses produits notés en dessous de trois sur cinq. Un bel exemple d’utilisation de datas qui aide à répondre aux besoins des sportifs.

Et pour les marques qui sont frileuses sur la création de nouveaux produits ou qui n’ont pas envie d’utiliser leur pôle R&D pour développer des objets connectés, elles s’associent simplement à d’autres qui le font. Apple et Nike travaillent main dans la main depuis des années sur le running. La marque Everlast, quant à elle, a fait appel à PIQ afin de créer un capteur pour la boxe.

Certaines marques se servent également de la technologie pour créer des communautés autour d’événements sportifs mondiaux. Nike propose par exemple à sa communauté le “Just do it Sunday” ; le principe est simple : courir 5 km le dimanche tout en connectant l’application Nike +. Les coureurs qui ont relevé le challenge peuvent débloquer des paires de chaussures en avant-première.

Aujourd’hui, grâce aux nouvelles technologies, il est beaucoup plus simple de faire du sport et surtout d’y trouver le temps. Un florilège de solutions s’offrent à nous pour pratiquer cette activité au quotidien. Des solutions qui font aussi évoluer les usages : désormais, n’importe qui peut mesurer son activité et la partager alors qu’il y a quelques années, seuls les athlètes professionnels avaient accès à ces outils. Quant aux marques, elles ont le champ libre pour continuer à allier technologie et sport afin de nous faire bouger toujours plus.

Sinon, pour les irréductibles non sportifs, il y a toujours l’application Couch Potato qui mesure le temps que vous avez passé à ne rien faire sur votre canapé.

La technologie a littéralement envahi l’univers du sport à notre plus grand plaisir, prenant une ampleur de plus en plus mondiale ; un exemple tout simple est l’utilisation de la goal-line technology au football, qui permet de définir si un ballon a franchi entièrement ou non la ligne de but grâce à des caméras et capteurs. Par ailleurs, lors des JO à Rio en 2016, les 10 500 sportifs ont tous pu tester des écouteurs Samsung permettant de mesurer leurs battements cardiaques.

La technologie assiste l’humain et lui permet surtout d’aller au-delà de ses limites.

Sources :
Stuffi

Le Figaro
Nike
Decathlon

Leave a Response

%d blogueurs aiment cette page :