Pour beaucoup, le sport est synonyme de transpiration, être rouge écarlate et pas vraiment à son avantage. Mais même si certaines conséquences de l’activité physique ne sont pas maîtrisables ou remédiables (avoir chaud et tremper le t-shirt par exemple), on peut tout de même s’affairer à rester coquette (ou coquet, car certaines recommandations peuvent aussi être partagées avec nos homologues masculins !).

Quelques conseils pour se sentir au mieux pendant le sport…

Avoir des coupes de vêtement adaptées à sa morphologie

L’objectif d’adapter ses vêtements à sa morphologie est autant de mettre en valeur sa silhouette que de se sentir à l’aise pendant l’effort. Ainsi, le legging ne va pas à toutes, davantage saillant sur un bas du corps tonique et élancé. Il accentuera l’effet « allumette » de celles qui ont les jambes trop fines tandis qu’il amplifiera les rondeurs de celles qui sont plus généreuses. Pour celles qui trouvent vraiment le legging pratique l’hiver, pourquoi ne pas superposer un short couleur acidulé par dessus ou bien une jupette qui devient un élément phare ces derniers temps ?

Pour le haut, attention aux poitrines trop généreuses qui seront amplifiées par un col V ! L’encolure arrondie sera donc une alliée ! Tandis que pour celles qui n’ont pas été trop gâtées par Dame Nature à ce niveau, même s’il faut un certain maintien en fonction du sport pratiqué, les soutiens-gorge de fitness avec pad intégrés accentueront la poitrine, plutôt que certaines brassières qui l’écrasent.

Jouer avec les couleurs sans se transformer en sapin de Noël

Oser mettre de la couleur, par touche donne du peps à votre tenue et il faut se l’avouer, avoir des tenues sympas et qui nous plaisent, motivent à aller s’entraîner. Même si le noir amincit, il peut se cantonner justement à la zone concernée. Foncé en haut pour celle qui ont la poitrine généreuse (mais une petite brassière de couleur sous votre top noir peut être assez sympa !) ou en bas si les hanches ou cuisses sont plutôt charnues (en jouant sur la couleur de vos baskets pour égayer le bas du corps !).

Et les motifs ? Oui, mais par petites touches car ils alourdissent vraiment la silhouette.

Une autre règle : on se cantonne à une couleur, surtout si elle est fluo ou à la rigueur, on décline la même couleur avec des teintes différentes mais on évite de ressembler à Véronique et Davina version 2018 !

Opter pour des vêtements techniques sportifs plutôt que des matières du quotidien

Les matières adaptées à l’activité sportive sont respirantes, permettant de limiter la surchauffe et d’évacuer la sueur. Ainsi, vos vêtements sont moins lourds car moins imbibés mais surtout, ils limitent moins l’amplitude de vos mouvements qu’un t-shirt en coton qui, une fois humide, colle sur votre peau et devient vite désagréable.

De plus, elles limitent les frottements qui peuvent apporter de la gêne voire blessés l’épiderme. Nike et sa technologie Dri-Fit, Adidas et sa gamme ClimaCool en sont des exemples.

Make up or no make up ?

Une peau démaquillée est une peau qui respire et qui transpire afin de réguler la température corporelle. Ainsi, la meilleure option est tout de même d’avoir le teint neutre de tout make up, surtout si en plus, vous rougissez facilement ! Vous risqueriez de l’être encore plus si vous avez conservé votre blush sur vos joues.

Par contre, si vous tenez à conserver vos yeux de biche, un mascara waterproof n’est pas une option si vous ne tenez pas à ressembler à un panda (n’oubliez pas d’ôter votre fard à paupières également car il fait des amas dans les rainures de vos yeux et ce n’est pas très joli !).

Et pour votre crinière de lionne ?

Courir les cheveux au vent est relativement glamour… dans les films ! En réalité, on préfère avoir les cheveux bien maintenus pour ne pas les avoir dans les yeux et sans ressembler à Mowgli !

Pour celles qui ont les cheveux courts, mi-longs ou avec une frange, le headband est l’accessoire à adopter… et si vous n’en avez pas sous la main, torsadez ou tressez vos cheveux de chaque côté de votre tête avant de réunir les 2 parties en queue de cheval.

Le chignon flou, bien facile à réaliser sur cheveux longs, rend toujours bien, surtout s’il est relativement haut sur la tête : même avec des petits cheveux dans tous les sens, il reste sexy !

Pour les plus douées, on peut s’amuser à réaliser un tresse africaine en y ajoutant un ruban coloré dans les brins.

Maintenant, plus d’excuses pour aller à la salle !

Leave a Response

%d blogueurs aiment cette page :